Forum de la passion des figurines 1/6e (action-figures12 pouces)
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 COMBAT DE COC XA, 1er BEP, Octobre 1950

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lagruz29

avatar


MessageSujet: COMBAT DE COC XA, 1er BEP, Octobre 1950   Ven 11 Mai 2012 - 13:16

Après Franck, le 1er BEP est à l’honneur ….. cheers

1er BEP L’ENFER DE COC XA OCTOBRE 1950
Je ne vais pas revenir sur l’ensemble des tragiques combats autour de la RC4, après que la citadelle de Dong-Khé fut perdue qui sont déjà connus mais sur le sacrifice du 1er BEP dans les calcaires de Coc Xa et particulièrement sur le Peloton d’Elèves Gradés (PEG) du lieutenant Faulques.

Le combat de Coc Xa

Les 17 et 18 septembre 1950, le 1er BEP (d’un effectif de 516 hommes), aux ordres du commandant Segrétain, saute en deux vagues sur That Khé au sud de Dong Khé afin de renforcer les tabors et tirailleurs du colonel Lepage. Après l’échec de la reprise de Dong Khé, ordre est donné évacuer l’ensemble du dispositif sur Coc Xa vers l’ouest afin de rejoindre la colonne du lieutenant-colonel Charton qui a évacué Cao Bang le 03 octobre. La cuvette de Coc Xa est atteinte le 06 octobre. Tout autour la pression Viet Minh s’intensifie et se resserre. Le colonel Lepage décide que le dégagement du groupe s’effectuera le 07 octobre au matin. Le 1er BEP sera chargé d’ouvrir la route suivi de l’ensemble des troupes. Les blessés graves resteront aux bons soins de médecins et infirmiers volontaires pour les assister jusqu’au bout.

La cuvette de Coc Xa se présente sous l’aspect de deux cirques formant un entonnoir. L’ensemble est entouré de sommets et de calcaires abrupts, recouverts de végétation dense. Pour descendre dans la vallée, une étroite piste s’engouffre dans une sorte de trouée. Le terrain est parsemé de rochers, d’arbres et de plantes formant de multiples labyrinthes touffus où la vue ne porte qu’entre cinq et quinze mètres.

Dans la cuvette la nuit est tombée. Vers 23 heures, Lepage est informé que les conditions météo sont défavorables pour un appui aérien et « Qu’il faut décrocher cette nuit ou jamais ». L’ordre est formel : « Il faut percer coûte que coûte, le sort du groupement est entre les mains du 1er BEP ! ». Le 07 à 03 heures du matin, le BEP est prêt. Tous sont conscient que le combat sera très dur et que la seule issue sera le sacrifice. Le bataillon prend la direction de la source. La 2ème compagnie est en tête suivie du PEG, du PC, de la 1ère compagnie, de la CCB et de la 3ème compagnie qui ferme la marche. En silence, les légionnaires se faufilent en file indienne car l’obscurité et la nature du terrain ne leur permettent pas un déploiement en sécurité. En tête la section du lieutenant Chauvet ouvre la marche vers le goulet. Soudain, « un halte là » résonne et stoppe nette la progression. Instantanément toutes les armes crépitent déchirant la nuit illuminée par ce déluge de feu dont la rougeur se reflète dans les parois des calcaires. Les légionnaires s’acharnent à forcer le passage, mais en quelques minutes, c’est plus de la moitié de la 2ème compagnie qui est hors de combat. Le PEG s’élance à son tour, au coude à coude, ne faisant qu’un bloc. Rien ne semble pouvoir arrêter les élèves gradés qui chamboulent tout sur leur passage. Dans cet enfer, ce sont eux les diables, mais leurs rangs s’éclaircissent ; à chaque mètre l’un d’eux tombe. La source semble à leur portée, mais le Viet Minh en est toujours maître. La 1ère compagnie entre à son tour dans la fournaise. Chaque arbre, chaque rocher est un combat. On se fusille à bout portant, on se frappe, on s’égorge, on tire sur tout se qui bouge. Puis suit la 3ème compagnie qui fonce avec la même détermination. C’est une hécatombe. Le commandant Segrétain, avant de s’élancer avec la CCB et son PC, qui a assisté, impuissant à l’anéantissement de son bataillon, passe un message à Lepage : « Je n’ai plus de bataillon ». Cependant la source a été enlevée et dépassée. Déjà les premiers éléments dévalent la piste qui descend vers le hameau de Coc Xa. Des légionnaires parviennent à rejoindre le fond de la vallée en descendant le long des lianes qui surplombent les falaises calcaires ; beaucoup feront des chutes mortelles. En cette matinée du 07 octobre, le 1er BEP a atteint son objectif mais le bataillon ne représente plus une unité constituée. Il a perdu plus de 200 hommes, et il ne reste que 130 survivants. Tous ses commandants d’unité ont été tués ainsi que plus de la moitié des ses chefs de sections. Leur calvaire n’est pas fini pour autant, la colonne de rescapés, divisée en 5 groupes s’enfonce dans la végétation alors que le Viet Minh encercle le dispositif français. De combats en combats, le nombre des rescapés du BEP s’amenuise. Seul trois officiers, trois sous-officiers et 17 légionnaires réussissent à rejoindre That-Khé.

En ce mois d’octobre 1950, le 1er BEP a cessé d’exister. Au cours de sept jours de combat, le bataillon eut à affronter successivement tous les régiments de Giap dans la région ; environ 500 légionnaires, avec leur seul armement, contre plus de 8000 Viets appuyés par de l’artillerie. L’assaut que le BEP donna à Coc Xa, pour ouvrir la route à la colonne Lepage encerclée, fut un des plus sanglants de tous les combats d’Indochine. Jamais la légion n’eût à payer un aussi lourd tribut en si peu de temps.


Le Peloton d’Elèves Gradés du 1er BEP

Le commandant Segrétain et le capitaine Jeanpierre avaient décidé de la création d’un PEG en avril 1950. En août débutait une deuxième session qui accueillait des légionnaires d’unités autonomes de la légion, comme la 40ème compagnie de camions bennes du capitaine Montoya. Les capitaines Garrigues, Bouyssou et de Saint-Etienne avaient procédé à une sélection très poussée dans leurs compagnie en consentant à se séparer des éléments les plus prometteurs. Le 1er BEP était mis en alerte le 17 septembre, vu le faible effectif opérationnel, il est décidé de faire participer le peloton, réduit aux seuls éléments du bataillon, soit un effectif d’environ 55 caporaux et élèves sergents, avec les sous-officiers instructeurs : Fejes, Vraux, Savella, Lecomte. Trois groupes de combat et un groupe de commandement avec un mortier de 60 mm seront parachutés sur That Khé le 18 septembre au matin avec la 2ème vague du bataillon.

Récit du lieutenant Faulques, chef du PEG du 1er BEP :

Le 07 octobre : « … le capitaine Jeanpierre engage alors le peloton à la gauche de la deuxième compagnie. Dans l’obscurité, Pellerat de Borde me dit : - « Je marche avec toi au cas où il t’arriverait quelque chose ». Et le PEG au coude à coude, s’élance sur la pente, accueilli par un feu terrible. On se fusille à bout portant, tirant sur les lueurs des armes viets. Les pertes sont très élevées, chaque mètre conquis coûte un homme. Savella atteint la source, la dépasse de quelques mètres, mais son groupe a déjà perdu une douzaine d’hommes. Fejes et Vraux insistent au centre, mais les effectifs fondent et les deux sous-officiers prennent chacun le fusil-mitrailleur de leur groupe, tandis que Lecomte sur la gauche, presque au pied du calcaire d’où pleuvent les grenades et de longues rafales de PM, parvient à progresser. En cinq minutes, le PEG a perdu plus de la moitié de son effectif, mais les survivants, enragés, continuent leur action. C’est une fournaise, les balles claquent de partout. Une m’a déjà touché au coude gauche, une autre traverse la cuisse droite, sans dégâts. Nous sentons que nos efforts vont enfin ouvrir la voie, mais Lecomte, que je relance, m’annonce qu’il n’y a plus personne debout. Fejes est tué devant moi. Pellerat de Borde derrière moi. Vraux et Savella sont blessés, mais continuent à se battre. Une décharge électrique me secoue et je m’abats sur le sol. Le caporal Carta m’adosse à un tronc d’arbre. Il fait encore nuit, mais le brouillard se dissipe et le jour ne va pas tarder. Une autre balle me frappe à l’épaule droite. Et presque miraculeusement, le feu viet s’est éteint, seuls quelques coups isolés retentissent encore … »
Considéré comme perdu, le lieutenant Faulques, fut remis aux français par les viets, et put être ainsi évacué.

La figurine

Le caporal Roberto S. est élève sous-officier au PEG du 1er BEP, d’origine italienne, il est un ancien de la brigade parachutiste Folgore. Lors du parachutage sur That Khé les hommes du bataillon sauteront sans casque, le chapeau de brousse pend alors dans le dos, rentré dans la veste. La tenue camouflé US a été perçue dès la fin de 1949. Pour affronter l’humidité, notre légionnaire a enfilé un chandail américain à col boutonné. Le ceinturon-cartouchière US mle 23 renferme les lames chargeurs du MAS 36 CR le tout soutenu par des bretelles de suspension US mle 36 dont l’extrémité est maintenue par du ruban adhésif ainsi que la grenade OF 37. Les deux sacs sont du modèle 37 britanniques. Sous la pattelette du sac à dos, nous voyons la machette US mle 42, d’une macabre efficacité dans les corps à corps. Le bidon mle 35 français est toujours en dotation ! Notre homme a préféré chausser des brodequins français mle 17 à clous dont la semelle, bien que plus accrocheuse en terrain glissant, occasionne parfois des sorties acrobatiques des Ju-52 !


Fabrice
bier


Journée du 06 octobre, la cuvette de Coc Xa est presque atteinte ....
























Dernière édition par lagruz29 le Ven 11 Mai 2012 - 13:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ARI

avatar


MessageSujet: Re: COMBAT DE COC XA, 1er BEP, Octobre 1950   Ven 11 Mai 2012 - 13:21

Pour ta figurine , et aux photos qui donnent un ton hyper réaliste. Excellent choix du hs...ET pour cet historique détaillé bier
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: COMBAT DE COC XA, 1er BEP, Octobre 1950   Ven 11 Mai 2012 - 13:28



superbe figurine, elle serait pile poil avec la mienne dans un dio extérieur !!! hand
Revenir en haut Aller en bas
dudulle.69

avatar


MessageSujet: Re: COMBAT DE COC XA, 1er BEP, Octobre 1950   Ven 11 Mai 2012 - 14:13

Laughing
La première chose qui me vient c'est :

QUELLE GUEULE DE TUEUR !!! cheers

Les prises en extérieur sont TOP, du coup j'ai envie de te demander qu'est ce que tu fais le 22 juin, car je ne serais pas très loin de chez toi ?


Sinon j'ai deux remarques :
Tu devrais repeindre la grenade
Tu devrais lui trouver des copains rire
Revenir en haut Aller en bas
Reno64

avatar


MessageSujet: Re: COMBAT DE COC XA, 1er BEP, Octobre 1950   Ven 11 Mai 2012 - 14:20

Salut Fabrice,

cheers Superbe figurine, rien n'a été laissé au hasard, de la qualité de ta fig à la présentation de celle ci.
Je suis toujours un grand fan de ton travail.

Les photos en extérieur donnent vraiment bien.

La gourde, elle est faite maison ?

Encore

PS: j'attend toujours une petite photo de l'ensemble de tes fig. Wink
Revenir en haut Aller en bas
French1-6

avatar


MessageSujet: Re: COMBAT DE COC XA, 1er BEP, Octobre 1950   Ven 11 Mai 2012 - 16:00

Bonjour Fabrice,

Il y a la Jungle en Bretagne ??? Blague à part ta session en extérieur teinte sépia, c'est très immersif.
Comme pour la figurine de Franck je ne vais pas rentrer dans le(s) détail(s), parce que je n'y connais absolument rien. La seul chose que je puisse dire à mon goût aurait été une patine plus présente, voilà.
c'est une très belle réalisation.


Syl.
Revenir en haut Aller en bas
louv0778

avatar


MessageSujet: Re: COMBAT DE COC XA, 1er BEP, Octobre 1950   Ven 11 Mai 2012 - 18:15

belle realisation
Revenir en haut Aller en bas
Leo-58
Italie
Italie
avatar


MessageSujet: Re: COMBAT DE COC XA, 1er BEP, Octobre 1950   Ven 11 Mai 2012 - 18:35

Belle figurine et photos en extérieur super!

Et pour ta référence aux parachutistes italiens de la Folgore, je l'ai beaucoup apprécié. love
Revenir en haut Aller en bas
bluchkat

avatar


MessageSujet: Re: COMBAT DE COC XA, 1er BEP, Octobre 1950   Ven 11 Mai 2012 - 19:04

hand elle sont top tes photos
Revenir en haut Aller en bas
MIKE

avatar


MessageSujet: Re: COMBAT DE COC XA, 1er BEP, Octobre 1950   Ven 11 Mai 2012 - 19:34

bowdown bowdown Belle figurine et photos en extérieur super
Revenir en haut Aller en bas
derfb3

avatar


MessageSujet: Re: COMBAT DE COC XA, 1er BEP, Octobre 1950   Ven 11 Mai 2012 - 21:46

SUPERBE et beau travail ,fait avec gout
Revenir en haut Aller en bas
lagruz29

avatar


MessageSujet: Re: COMBAT DE COC XA, 1er BEP, Octobre 1950   Ven 11 Mai 2012 - 21:50








Merci pour vos commentaires

dudulle.69 a écrit:
Laughing
La première chose qui me vient c'est :

QUELLE GUEULE DE TUEUR !!! cheers

Les prises en extérieur sont TOP, du coup j'ai envie de te demander qu'est ce que tu fais le 22 juin, car je ne serais pas très loin de chez toi ?


Sinon j'ai deux remarques :
Tu devrais repeindre la grenade
Tu devrais lui trouver des copains rire

Slt Pascal
Je suis en perm cette semaine, je reprends lundi, il faut que je vois mon planning de juin. Je te tiens au courant pour le WE du 22.
Je vais repeindre la grenade, et pour ses copains ..... ils suivent derrière, c'est l'éclaireur !!!


Reno64 a écrit:
Salut Fabrice,

cheers Superbe figurine, rien n'a été laissé au hasard, de la qualité de ta fig à la présentation de celle ci.
Je suis toujours un grand fan de ton travail.

Les photos en extérieur donnent vraiment bien.

La gourde, elle est faite maison ?

Encore

PS: j'attend toujours une petite photo de l'ensemble de tes fig. Wink

Les brodequins et la gourde proviennent du fantassin français 40 de chez Caltek, j'ai rajouté une sangle en cuir

Syl74 a écrit:
Bonjour Fabrice,

Il y a la Jungle en Bretagne ??? Blague à part ta session en extérieur teinte sépia, c'est très immersif.
Comme pour la figurine de Franck je ne vais pas rentrer dans le(s) détail(s), parce que je n'y connais absolument rien. La seul chose que je puisse dire à mon goût aurait été une patine plus présente, voilà.
c'est une très belle réalisation.


Syl.

Après trois semaines de pluie ..... c'est la jungle en Breatgne !!!!!

Leo-58 a écrit:
Belle figurine et photos en extérieur super!

Et pour ta référence aux parachutistes italiens de la Folgore, je l'ai beaucoup apprécié. love

Forza Italia et viva la Folgore

Et pour Reno ..... depuis le temps qu'il me le demande, une photo de ma tribu !!!!

Fabrice
bier


Revenir en haut Aller en bas
Reno64

avatar


MessageSujet: Re: COMBAT DE COC XA, 1er BEP, Octobre 1950   Ven 11 Mai 2012 - 22:05

Merci pour la photo de "famille". Vraiment une magnifique team que tu t'ai fait. love
Revenir en haut Aller en bas
LD-Collection

avatar


MessageSujet: Re: COMBAT DE COC XA, 1er BEP, Octobre 1950   Sam 12 Mai 2012 - 4:31

Yeahhhh super!

Que de beaux paras en indo en ce moment!

Le chapeau de Brousse et super bien bossé! Wink
Revenir en haut Aller en bas
locat

avatar


MessageSujet: Re: COMBAT DE COC XA, 1er BEP, Octobre 1950   Sam 12 Mai 2012 - 11:42

belle figurine et très bon texte de présentation cheers

J'aime beaucoup la photo avec la "gouille"
Revenir en haut Aller en bas
SAM

avatar


MessageSujet: Re: COMBAT DE COC XA, 1er BEP, Octobre 1950   Sam 12 Mai 2012 - 11:56

Une superbe figurine avec une sacrée "gueule" et toujours de formidables photos extérieures LAGRUZZ
Revenir en haut Aller en bas
Le Saint

avatar


MessageSujet: Re: COMBAT DE COC XA, 1er BEP, Octobre 1950   Sam 12 Mai 2012 - 14:38

Très beau travail de mise en situation et de photographie comme d'habitude.

Mais je vais faire mon pénible, comme d'habitude. study Laughing
Les tenues cam touchées par le 1er BEP à la mi-1949 sont du modèle US Army M43. Les tenues USMC ne sont apparues qu'en mars 1951 quand le 1er BEP a été reformé.
Ta fig peut être correcte si tu changes l'intitulé.

Je ne suis pas sûr non plus qu'on ait vu beaucoup de musette à masque à gaz brit en Indo. Je sais qu'on peut faire beaucoup de choses sur ce théâtre d'op, mais il y a quand même des grandes lignes à suivre pour chaque unité.

Dudulle parle de repeindre la grenade, mais ne mentionne pas les couleurs : le corps est soit complètement jaune, soit jaune en haut et marron-orange en bas selon le type de charge. Le bouchon allumeur et la cuillère restent en gris.
Revenir en haut Aller en bas
lagruz29

avatar


MessageSujet: Re: COMBAT DE COC XA, 1er BEP, Octobre 1950   Sam 12 Mai 2012 - 19:18

Le Saint a écrit:
Très beau travail de mise en situation et de photographie comme d'habitude.

Mais je vais faire mon pénible, comme d'habitude. study Laughing
Les tenues cam touchées par le 1er BEP à la mi-1949 sont du modèle US Army M43. Les tenues USMC ne sont apparues qu'en mars 1951 quand le 1er BEP a été reformé.
Ta fig peut être correcte si tu changes l'intitulé.

Je ne suis pas sûr non plus qu'on ait vu beaucoup de musette à masque à gaz brit en Indo. Je sais qu'on peut faire beaucoup de choses sur ce théâtre d'op, mais il y a quand même des grandes lignes à suivre pour chaque unité.

Dudulle parle de repeindre la grenade, mais ne mentionne pas les couleurs : le corps est soit complètement jaune, soit jaune en haut et marron-orange en bas selon le type de charge. Le bouchon allumeur et la cuillère restent en gris.

Slt à tous

Tu ne fais pas ton pénible ..... je savais que quelqu'un allait le remarquer .... j'ai mis une tenue USMC car il n'y avait que ça sur le marché français pale

Pour la musette GB, je la trouvais sympa .... on va dire quelle est arrivée avec les surplus GB des Indes !!! Et comme on disait à l'époque :
L'Indo c'est comme la Samaritaine .... on trouve de tout !!!! scratch

Fabrice
bier
Revenir en haut Aller en bas
Jack Aubrey

avatar


MessageSujet: Re: COMBAT DE COC XA, 1er BEP, Octobre 1950   Mar 15 Mai 2012 - 11:10

rapide passage sur le forum.. j'aime bcps la 4 eme photo en noir et blanc.. l'échelle de la figurine ne choque pas dans ce mini décor naturel..

Revenir en haut Aller en bas
lagruz29

avatar


MessageSujet: Re: COMBAT DE COC XA, 1er BEP, Octobre 1950   Mar 15 Mai 2012 - 18:48


Merci Jack ..... pour sortir 4 ou 5 photos valables j'en ai pris environ 150 scratch Entre la fig qui ne tient pas, le soleil qui se voile, le terrain plein de flotte et les contorsions pour prendre la photo ..... VIVE LE NUMERIQUE geek

FABRICE

bier
Revenir en haut Aller en bas
yvan et patricia

avatar


MessageSujet: Re: COMBAT DE COC XA, 1er BEP, Octobre 1950   Mar 15 Mai 2012 - 19:41

a toi belle mise en scene en exterieur

la gueule en effet un vraie dur

bien jolie piece que tu nous a presenter
Revenir en haut Aller en bas
dudulle.69

avatar


MessageSujet: Re: COMBAT DE COC XA, 1er BEP, Octobre 1950   Mar 15 Mai 2012 - 20:25

lagruz29 a écrit:

Merci Jack ..... pour sortir 4 ou 5 photos valables j'en ai pris environ 150 scratch Entre la fig qui ne tient pas, le soleil qui se voile, le terrain plein de flotte et les contorsions pour prendre la photo ..... VIVE LE NUMERIQUE

T'inquiètes, c'est pareil pour presque tout le monde.
Moi ce WE, j'en ai pris 1200 et je ne sais même pas si il va m'en rester 50 Crying or Very sad
D'ailleurs j'ai foiré presque toutes celles sur les passages des navions Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: COMBAT DE COC XA, 1er BEP, Octobre 1950   

Revenir en haut Aller en bas
 
COMBAT DE COC XA, 1er BEP, Octobre 1950
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» COMBAT DE COC XA, 1er BEP, Octobre 1950
» Ldoll Festival à Lyon le 9 et 10 octobre 2010
» Sortie au Festival photo nature de Namur le 16 octobre 2010
» EXPO WIEZE 2 & 3 OCTOBRE 2010 PHOTOS
» Résultat de combat et prise de flan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ACTION FIGURINE :: PRESENTATION DES TRAVAUX :: FIGURINES & DIORAMAS :: VIETNAM-
Sauter vers: